La réalité augmentée dans le retail : digitalisation des points de vente

Le groupe Casino vient d’ouvrir son nouveau concept store, « le 4 » au 4 av Franklin D. Roosevelt à Paris. Un concept store ouvert 24/7 à la fois fortement digitalisé et avec une achalandage de qualité. La réalité augmentée dans le retail est bien réelle avec ce bel exemple. Aussi bien avec les produits proposés qu’avec une mise en situation de grande qualité qui séduit le visiteur. Je vous conseille en particulier de jeter un œil au mur des spiritueux avec une tablette permettant une recherche aussi efficace qu’esthétique. Vous affinez votre sélection via des filtres de recherche sur une tablette, et seuls les spiritueux correspondants restent rétro-éclairés. Cela vous incite réellement à tendre la main pour mettre le produit dans votre panier.

Vitrine en réalité augmentée

La réalité augmentée dans le retail : un outil d’aide à la vente

Côté innovation, bien entendu on va retenir l’application dédiée qui permet de rentrer dans le magasin à n’importe quelle heure puis de scanner les produits mis en panier et enfin de les payer.

Deux applications de réalité augmentée sont aussi présentes.

La première pour animer les vitrines et arrêter le chaland afin de l’attirer à l’intérieur. La difficulté a été de pouvoir donner une impression de continuité à l’action de réalité augmentée sur les 4 écrans séparés par des espaces. Le passant se retrouve ainsi immergé dans la scène de réalité augmentée. A partir de là, les possibilités d’animations et de création de trafic sont nombreuses.

Autre usage de la réalité augmentée dans le rayon vin avec une reconnaissance de bouteilles via un tablette qui offre au client une information complémentaire sur la dalle graphique. Cette application AR, même si elle est simple, se marie parfaitement avec l’approche du rayon. Celui-ci ne présente plus les vins par région ou couleur mais par occasion : apéro, dégustation …. Cela oriente le consommateur dans ces choix, notamment si celui-ci n’est pas un œnologue averti, et la réalité augmenté permet d’affiner la prise de décisions en apportant les informations supplémentaires.

réalité augmentée dans le retail

Petit coup de gueule

Il en faut bien un, et cela concerne l’espace Store to Web. Le principe consiste à commander un produit non présent en point de vente via des bornes numériques pour ce faire ensuite livrée.  Et c’est là que cela se complique. Pour payer, soit vous pianotez votre n° de CB sur l’écran, ce qui est à la fois  dramatique au niveau de l’expérience utilisateur et bien sûr totalement hors des clous de la conformité, soit vous éditez un coupon vous permettant de régler … dans un autre magasin Casino. Sans commentaire.

Franchement dépenser des millions d’euros pour un superbe concept et ne pas aller au bout de la réflexion alors que de nombreuses solutions existent, c’est quand même bien dommage.

Mais ne restons pas sur cette dernière image frustrante qui sera certainement bientôt améliorée et restons sur le très gros côté positif de ce superbe endroit, réellement très agréable et bien assorti avec des innovations très intéressantes. Et en plus, on trouve les excellents chocolats Weiss, à découvrir pour ceux qui ne connaissent pas.

Peut-être qu’Amazon Go a initié ce concept aux USA mais je ne suis pas sûr qu’ils aient la même qualité d’offre et de mise en avant. Alors bravo.

Leave a Reply